Emailler :V. Parsemer quelque chose de détails qui en rompent la monotonie (larousse)

Le mica

Le mica

Les amateurs de plique-à-jour (voir l’article sur le plique-à-jour ici) utilisent parfois du mica en feuillet comme support lors de la cuisson.

C’est un minéral très pratique, non toxique, il résiste aux températures du four,…parfait en apparence, il a surtout un défaut. Son prix !

Le mica dans les boutiques pour émailleurs

Les magasins qui vendent de l’émail vendent généralement des feuilles de mica. Chez Soyer par exemple, la feuille de mica de 20x20cm est à (asseyez-vous parce que ça va faire mal) 69€…

C’est hyper cher. J’ai donc cherché des solutions pour remplacer le mica ou l’avoir à un prix plus bas.

Erratum : En cherchant plus, j’ai trouvé des plaques de mica de 20x20cm pour 18euros chez Passion céramique. Soyer est un petit rigolo, il vend des plaques à 13, 18 et 70€. ça doit être participatif, vous mettez la somme que vous voulez.

Le mica dans la nature

J’ai tout d’abord cherché dans la nature…on trouve parfois dans les régions granitiques des éclats de mica. Malheureusement, je n’ai jamais réussi à trouver des morceaux suffisamment grands (mais c’est très sympa pour faire des effets brillants sur l’émail. N’hésitez donc pas à ouvrir vos mirettes en ballade et ramasser ce que vous pouvez trouver). J’ai aussi tenté de m’amarrer de nuit sur l’île de Groix, réserve minéralogique pour y voler des cailloux mais l’opération à échouée après que nous nous soyons fait repérer par des dauphins-robots travaillant pour le compte de la DGSE. Et comme la mine la plus proche est en Italie…

J’ai donc laissé tomber la nature (c’est surtout elle qui m’a laissé tomber…sal*pe) et je suis partie fouiller sur le web telle une aventurière du 21ième siècle. Deux chois s’offrent à nous : le mica en feuillet de scrapbooking et le mica qu’on trouve dans les micro-onde.

Le mica pour scrapbooking

Je ne sais pas ce que les amateurs de scrapbooking fabriquent avec le mica mais c’est un mica parfait pour un émailleur. Vendu en plaque suffisamment grande pour faire de la plique-à-jour (entre 5 et 8cm de côté), il est nécessaire de faire cuire les plaques avant de les utiliser car elles glonflent à la cuisson (Les feuillets du mica se détachent, mais de toutes façons, avant sa première utilisation, il est conseillé de cuire le mica au moins une fois pour éliminer l’humidité et les possibles résidus organiques.). Ensuite, vous détachez un fin feuillet, vous émaillez, vous kiffer et tout ça pour… moins de 10 dollars la dizaine de plaques. Un prix défiant toute concurrence.

J’en ai trouvé sur Amazone, sur UsartQuest. Y’en a sans doute ailleurs.

Le mica pour micro-onde

Deuxième solution, le mica pour micro-onde. En effet, nos chers micro-onde contiennent tous une plaque de mica, qui a pour fonction de canaliser les ondes envoyées par le magnétron. (Même que dans le monde dans lequel nous vivons, les gens jettent leur micro-onde défaillant alors qu’en fait, il suffit souvent de remplacer la plaque de mica…mai l’obsolescence et l’ignorance ne sont pas les thèmes de ce blog, recentrons-nous donc sur le sujet qui nous concerne aujourd’hui : le mica et le plique-à-jour).

Le mica pour micro-onde donc est vendu en plaque. C’est du mica en poudre recomposé. Je l’ai passé au feu, j’ai émaillé en plique-à-jour dessus. Résultat : Aucun problème. L’argument commercial qui tue : les plaques (de tailles variables mais elle font généralement plus qu’une dizaine de centimètres, ce qui est amplement suffisant) coûtent… entre 3 et 10€. Et elles se trouvent dans n’importe quel magasin de réparation de matériel ou sur le net.

 

alvéole d'argent en cours d'émaillage au pinceau

 

 



Articles liés


Répondre

* champs requis


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
Facebook
Instagram
Etsy
LinkedIn