J’émaille, tu émailles, il émaille, nous émaillons, vous émaillez, ils émaillent ...

Stage avec Jean-Claude BESSETTE en 2010

Stage avec Jean-Claude BESSETTE en 2010

4 ans après, allez savoir pourquoi, je pète un câble et décide de m’offrir une semaine de vacances toujours chez Mr Bessette pour pouvoir faire en stage en solo cette fois-ci. Au programme, gravure à l’acide, gravure au burin, désoxydation du cuivre, contre-émaillage, pose du fondant, cloisonné en fils d’argent, paillon d’or, pose d’émaux opaques et transparents, cuisson. J’ai vu à peu près tout le processus. Mais JC s’est encore occupé de la cuisson, du lavage des émaux et était là à chaque instant pour me conseiller « Tu n’as pas assez désoxydé ton cuivre, retourne le frotter. », « Mets plus de colle », « stop c’est suffisant », etc … Un stage en somme !

 

Une semaine non stop pour produire une plaque de 10*10. Il y a encore plein de ratés, des couleurs qui ont débordé, quelques fils qui ne sont pas exactement là où je les avais posés, … Mais je suis globalement contente du résultat. Un seul petit hic : le choix des couleurs n’était pas très vaste. J’ai dû faire avec mais plus jamais je ne remets ce rouge et ce jaune. Tiens, j’aurais dû noter leur nom pour les éliminer à tout jamais de ma palette !

Mais cette ambiance dans cette rue médiévale de la rue Saint-Jacques lors de ce stage au mois de juin ! Magnifique ! La vendeuse de torchons vendait des torchons, le chalan chalandait, le soleil jouait avec les ombres portées et moi, petite stagiaire en émail, j’émaillais doucement au son de toute cette rue. J’ai kiffé comme disent les djeuns.



Articles liés


Répondre

* champs requis


Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress